Jeune chardonneret

Ce que vous voulez dire ou montrer à tous
calimero
Messages : 1
Inscription : 25 août 2017, 16:31

Jeune chardonneret

Messagepar calimero » 27 août 2017, 17:09

Bonjour,
J'ai recueilli un jeune Chardonneret (moribond) et ai réussi à le nourrir depuis 8 jours (je pense qu'il a environ 20 jours, il volette, mais son jabot est encore très apparent et a encore du duvet/nourrissage à la paté-refus des graines). sa patte gauche a un problème, car il ne la pose pas lorsque perché. Mon problème est le suivant: en admettant que je parvienne à l'amener au stade suffisant pour le relâcher, saura-t-il se débrouiller pour se nourrir, sachant qu'il n'a pas bénéficié de l'exemple de ses congénères? Seconde question, j'ai lu qu'il peut être migrateur, mais bien petit pour ce périple, est-il imaginable de le garder cet hiver et le relâcher au printemps? (en minimisant l'imprégnation bien sur).
Je précise que j'habite en haute-Savoie, et que l'automne arrive vite il fait déjà bien frais la nuit et dans une quinzaine ce sera pire!
Merci de me conseiller devant ce dilemme...

Avatar de l’utilisateur
Jean FRANCOIS
Modérateur
Messages : 5133
Inscription : 07 oct. 2012, 17:51

Re: Jeune chardonneret

Messagepar Jean FRANCOIS » 13 sept. 2017, 13:02

Bonjour,
vous n'avez pas le droit de détenir ce chardonneret, protégé par la loi.
Le mieux est de le relâcher au plus vite.
De toute façon, la mortalité juvénile naturelle est toujours élevée chez les passereaux, de l'ordre de 60% avant l'âge d'un an.
Amicalement
JF

georges.olioso
Messages : 91
Inscription : 07 oct. 2012, 17:51

Re: Jeune chardonneret

Messagepar georges.olioso » 03 oct. 2017, 17:21

Bonsoir

La nourriture proposée ne me semble pas très adéquate pour un chardonneret...

Avatar de l’utilisateur
matrichao
Messages : 28
Inscription : 27 avr. 2017, 18:37

Re: Jeune chardonneret

Messagepar matrichao » 08 oct. 2017, 23:32

Bonjour
Je suis très étonné par cette réponse très sèche et administrative donnée à quelqu'un qui voulait des conseils éclairés.
Réponse très éloignée de celle très bienveillante et pédagogique (et donc instructive!) donnée en ce qui concerne le rouge-gorge.
Quod licet Iovi, non licet bovi ?
En toute cordialité.


Revenir vers « Partage d'infos »

cron