les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Ce que vous voulez dire ou montrer à tous
Règles du forum

Le forum d’oiseaux.net n’accepte que des sujets ayant trait aux oiseaux sauvages dans leur milieu naturel.
Pour tous les autres, particulièrement ceux concernant les soins aux oiseaux, adressez-vous aux structures compétentes
(Centres de soins pour animaux sauvages,vétérinaires, oiselleries…)
cerambyphil
Messages : 13
Inscription : 03 juil. 2020, 18:03

les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Messagepar cerambyphil » 04 juil. 2020, 22:32

Bonsoir,
Je voudrais vous raconter une (més-)aventure qu'ont vécu mes 3 enfants cette semaine. C'était mercredi premier juillet vers 16h30, lorsqu'ils sont rentré du collège en vélo.
Ma maison donne sur un jardin au fond duquel se trouve notre abri de jardin. En se rendant là pour ranger leur vélo, les enfants ont trouvé un pigeon ramier prostré sous un rosier le long de l'abri. Comme à leur habitude lorsqu'ils rencontrent un animal peu farouche, les enfants lui apportent nourriture et boisson pour plaire à l'oiseau. Celui-ci refusa les offrandes.
Ma fille m'a décrit un animal qui respirait fort et avec les ailes un peu écartées. Ne comprenant pas ce qu'il faisait là, il l'ont laissé et l'ont surveillé de temps en temps pour voir si il réagissait. Quelquefois, il chassait d'un coup de bec les mouches qui l'importunait.
Le pigeon s'est progressivement rapproché de la maison, très lentement, toujours dans la même position, par petits pas.
Vers 19h15, l'oiseau se trouvait à environ 5 mètres de l'entrée de la maison, côté jardin. Ma femme rentra du travail et les enfants voulurent lui montré l'oiseau qu'ils venaient de voir tout près de la porte. A cet instant, l'oiseau avait basculé la tête en avant dans un parterre d'iris. Mort !
Ma fille prenant son courage à 2 mains, enfila une paire de gants de jardin pour observer le pigeon. Et là, en le retournant, elle ne put s'empêcher de sursauter en voyant le trou béant dans le haut du thorax. La chair commençait à pourrir sur un fond sanguinolent, à se demander comment il avait pu survivre à une telle blessure.
Nul ne saura depuis combien de temps il avait été blessé (probablement en se faisant heurter à son envol, par un véhicule au bord de la route jouxtant ma propriété). Nous ne saurons pas non plus si ce pigeon faisait partie des visiteurs fréquents de mon jardin. Quoi qu'il en soit, ce pauvre animal avait peut être voulu chercher de l'aide, sentant son dernier souffle arriver et n'ayant plus rien à perdre en allant au contact des hommes ?
Les enfants furent bouleversés et honteux de n'avoir pas saisi la gravité de cette scène.
Quant à moi, je suis arrivé de mon travail vers 19h30 et j'ai pu constaté que le pigeon ne présentait aucune anomalie tant qu'on ne le retournait pas. Triste fin, mais preuve était faite que la taille du cerveau n'avait rien à voir avec l'intelligence !

Philippe

Avatar de l’utilisateur
Jean FRANCOIS
Modérateur
Messages : 12326
Inscription : 07 oct. 2012, 17:51

Re: les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Messagepar Jean FRANCOIS » 04 juil. 2020, 23:08

Bonsoir,
c'est attendrissant.
Merci du partage.
Bon dimanche.
Jean

Avatar de l’utilisateur
balbuzard44
Messages : 42
Inscription : 20 nov. 2019, 19:50

Re: les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Messagepar balbuzard44 » 05 juil. 2020, 20:36

Bonsoir
Merci de partager votre histoire et je trouve que votre comportement
et surtout celui de vos enfants sont super et mérite d'être raconter
pour sensibiliser les personnes a la vie de la nature qui nous entoure avec
juste ce qu'il faut d'empathie.
Amicalement
Marc

cerambyphil
Messages : 13
Inscription : 03 juil. 2020, 18:03

Re: les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Messagepar cerambyphil » 06 juil. 2020, 08:45

Merci Marc. Je crois que cette sensibilité dépend beaucoup de l'éducation que l'on donne aux enfants. Je ne suis pas chasseur et j'ai toujours vu la nature comme une source intarissable d'émerveillement et de découverte. J'ai eu, comme beaucoup d'amoureux de la nature, des instants de rencontres inoubliables avec des animaux sauvages et c'est ce que je voudrais faire vivre à mes enfants. Pour l'instant j'essaie modestement de leur apprendre à ne pas avoir peur des animaux, même les moins attirant. Il faut connaître et reconnaître pour comprendre et avoir de l'empathie.
Si une araignée se promène dans la maison, mieux vaut pour elle de rencontrer un enfant plutôt que ma femme !

cerambyphil
Messages : 13
Inscription : 03 juil. 2020, 18:03

Re: les oiseaux ne se cachent pas toujours pour mourir...

Messagepar cerambyphil » 26 juil. 2020, 16:30

J'ai trouvé une photo du pauvre volatile, prise par mes enfants :
Ramier.jpg
Ramier.jpg (121.34 Kio) Consulté 1543 fois


Revenir à « Partage d'infos »